U.S. soccer audiences et salaires
7 décembre 2017

Une affiche du #TILC2017

Dans ce choc de la 4ème journée, le MHSC oppose l’Olympique Lyonnais sur le pelouse  du Stade Bernard Gasset à Montpellier. Vous avez été nombreux et nombreuses à souhaiter cette affiche au cours du Toulouse International Ladies Cup 2017.

Mieux encore, le désormais seul leader du championnat, a dominé les débats.

Après une entame de match équilibrée, Lyon fait mouche une première fois à la 22è minute de jeu sur un tir placé d’Ada Stolsmo Hegerberg qui a su profiter de l’excellent travail de Shanice van de Sanden. Du monde en tribune, avec plus de 2000 personnes massées sur le terrain numéro 7 du Stade Bernard Gasset et des face à face de haut niveau sur le terrain qui donnent lieu à une première mi-temps de qualité.

Malgré quelques incohérences de pressing, Montpellier semble bien en place en dépit de l’ouverture du score lyonnaise. Cependant, plus les minutes passent, plus l’OL assoit sa domination et frôle le break à la 38ème minute, minute qui a vu le tire d’Eugénie Le Sommers’écraser sur le poteau. Une domination aussi symbolisée par les difficultés du duo Karchaoui/Veje à contenir la puissance de Bronze et Van de Sanden sur le couloir.

Au retour des vestiaires Montpellier craque une deuxième fois (50è), puis une troisième fois.Sakina Karchaoui, malheureuse aujourd’hui, expédie le ballon dans son propre but après un centre bien pensé de LeSommer. 6 minutes plus tard, cette même LeSommer fait à nouveau la différence et fusille Méline Gerard à l’entrée de la surface après avoir éliminé subtilement Anouk Dekker d’une feinte de frappe terriblement efficace.

Comme face à Rodez, Kheira Hamraoui a apporté un réel plus aux rhodaniennes lors son entrée en jeu. La native de Croix a très vite pris ses marques et a ajouté son nom à la liste des buteuses du jour seulement 5 minutes après avoir remplacé Camille Abily (60è).

Ce début de seconde période est dur pour les montpelliéraines qui sombrent complètement. Heureusement pour elles, leur portière et ex-lyonnaise, Méline Gerard les maintient à flot en remportant son duel face à Hegerberg (66è).

Cerise sur le gâteau à la 90ème pour Eugénie qui d’une passe appuyée, transperce la défense montpelliéraine afin de trouver Dzsenifer Marozsan qui conclut. Score final 5-0.

Un score qui peut paraître lourd au vu de la première mi-temps, mais qui apparaît comme logique lorsque que l’on visualise la seconde période où Montpellier a totalement perdu pied. Le changement de hiérarchie n’est pas pour aujourd’hui. Lyon reste Roi.